Caractéristiques

- fabriquée en République Tchèque en 1991/92,
- 27 frettes, "medium jumbo",
- 3 micros simple bobinage Alan Entwistle dont deux installés en "humbucker" au chevalet,
- chevalet/vibrato à blocage Wilkinson qu'on peut tirer en avant ou en arrière,
- 1 volume, 1 tonalité, tous deux push/push et un circuit passif ATN,
- manche collé et tige de renfort,
- touche en ébène,
- tête avec 6 mécaniques Spertzel à blocage (4 en haut et 2 en bas),
- sillet à roulement Wilkinson,
- corps en aulne et érable avec une mince feuille d'acajou prise en sandwich entre les deux
- vernis translucide "honey",
- sélecteur 3 positions,
- finition impeccable, livrée avec un flightcase sur mesure.

=> une guitare dérivée du concept "superstrat" mais avec une forme originale et un manche collé de... 27 cases plus accessible encore que celui d'une SG, c'est dire. Conçue chez DNG à la demande de la marque Hohner, cette guitare magnifique n'a été produite que durant quelques mois et a fait un bide total au point que, huit ans après l'arrêt de la production, on trouvait encore des modèles neufs en magasin !

Utilisation

- manche fin et confortable, ultra-rapide,
- accès aux aigus exemplaire voire unique,
- poids très léger,
- forme agréable,
- prise en main très facile,
- mécaniques très fiables, tenant l'accord sans problème même quand on force sur le vibrato jusqu'à détendre complétement les cordes,
- vibrato Wilkinson permettant toutes les folies,
- montée en 9/42, parfaitement réglée et juste lors de l'achat.
=> c'est un modèle d'ergonomie à tous les points de vue, difficile de faire mieux...

Sonorités

- sonorités très nombreuses avec une tendance plutôt "moderne",
- micros avec bon niveau de sortie,
- blindage soigné évitant l'avalanche de parasites,
- réglages très efficaces, système ATN très surprenant.

=> Le seul inconvénient concerne la "domestication" du réglage de tonalité qui demande un peu d'habitude mais c'est vraiment pour chipoter...

Avis global

- utilisée depuis plus de quinze ans, cette guitare reste unique à ce jour, le son est toujours aussi bon, le vernis ne s'altère pas et les mécaniques, potards, prise jack, micros et vibratos sont en parfait état de marche,
- vibrato Wilkinson plus efficace qu'un Floyd Rose (il se bloque lorsqu'on lâche la tige et l'on peut alors s'appuyer dessus) et beaucoup moins pénible à régler, le changement de corde se faisant comme sur n'importe quel bloc normal,
- circuit ATN un peu déroutant mais très efficace sur le son et ne nécessitant pas de pile !

Faites attention si vous tombez sur un modèle d'occasion à bien vérifier avant l'achat qu'elle est toujours équipée de la plaque cache-vibrato arrière : sans elle, le vibrato Wilkinson est inutilisable car c'est contre cette plaque en acier équipée d'un écrou/rondelle spécifique qu'il vient se bloquer en butée lorsqu'on relâche la tige.